Aaron Swartz — The Internet's Own Boy

F.D.L.N.
Aaron Swartz au Boston Wikipedia Meetup le 18 août 2009.
Portrait du développeur prodige et militant de l'accès ouvert

Ce film raconte l'histoire de Aaron Swartz, programmeur de génie et activiste de l'information. Depuis l'aide qu'il a apportée au développement de RSS, l'un des protocoles à la base d'Internet, à la co-fondation de Reddit, son empreinte est partout sur Internet.

Mais c'est le travail révolutionnaire de Swartz autour des questions de justice sociale et d'organisation politique, combiné à son approche sans concession de l'accès à l'information pour tous, qui l'a pris au piège d'un cauchemar légal de deux années. Cette bataille s'est terminée par son suicide à 26 ans.

L'histoire d'Aaron touche une corde sensible chez des personnes même éloignées des communautés online parmi lesquelles il était une célébrité. Ce film est une histoire personnelle à propos de ce que nous perdons lorsque nous restons sourds à la technologie et à ses relations à nos libertés civiles.

Un film de Brian Knappenberger - Luminant Media

Ce documentaire est sous licence Creative Commons CC-BY-NC-SA

Ressources de la même catégorie :

Deux chats se chamaillant.

Simon's cat

Des rangées de fauteuils d'une salle de cinéma.

Cinémathèque française

Illustration regroupant les 30 personnages féminins de la websérie.

Culottées

Photographie de Hayao Miyazaki.

10 ans avec Hayao Miyazaki

Illustration de poings féminins levés.

Journée internationale des droits des femmes

Plan serré sur le personnage principal, Louis.

Mémorable

Affiche du festival 2020. Un montage d'une femme dont le visage est remplacé par un immeuble

Travelling 2020 : le rattrapage

Petit personnage "oignon" tendant une clé rose

Médiathèque Numérique #partage

Capture du célèbre film de Méliès "Voyage sur la Lune"

Voyage dans la Lune

Un étudiant dormant sur son bureau dissimulé derrière une pile de livres.

Sélection VOD spéciale BAC

Gros plan des marches du Festival des Cannes.

Festival de Cannes 2019

Agnès Varda (Berlinale 2019)

La caméra d'Agnès Varda