Les fanzines

Dans l'air du temps
Une collection personnelle de graphzines (fanzines graphiques) de pays divers (Japon, France, Espagne, Norvège, États-Unis).

Avec la mode des DIY (Do It Yourself), le fanzine a le vent en poupe !

Le fanzine, un média épris de liberté

Le fanzine, contraction de « fan » et de « magazine » est une publication papier, le plus souvent auto-éditée de façon artisanale.

Ce format, qui apparaît pour la première fois dans les années 30 aux États-Unis, permet à des passionnés d’échanger, à moindre coût, sur leur sujet préféré

Via le courrier des lecteurs de la revue Amazing Stories des fans de science-fiction vont entamer une correspondance, partager des connaissances et enfin, se rencontrer. De ces réunions naissent les premiers fanzines officiellement reconnus.

Souvent associé au mouvement punk et aux milieux contestataires, le fanzine est attaché à l’idée de culture alternative : si aucune presse ne relaie les contenus qui nous intéressent, il faut créer et diffuser l’information soi-même !

Une notion essentielle dans le fanzine est la reproductibilité de son contenu pour diffuser et partager sa passion avec le plus grand nombre.

Avec de la colle, des ciseaux, des crayons et une bonne photocopieuse, ce média offre une grande liberté éditoriale puisqu’il n’y a pas de notion de rentabilité.

N’importe qui peut s’essayer au fanzine, c’est accessible à tous !

Malgré un certain effondrement de la production de fanzines depuis l’avènement d’internet, les spécialistes notent néanmoins un léger rebond depuis quelques années : le côté « vintage » séduit encore !

Le désir de conservation de ces pépites, dont la parution peut se révéler très fluctuante et souvent en édition très limitée, est au cœur du projet collaboratif Zine de France qui est un site de catalogage en ligne de fanzines de supporters.

 

Fanzines en bibliothèque

Il existe quelques bibliothèques spécialisées dans le fanzine tel que le Fanzinarium, qui est une bibliothèque associative à Paris possédant un fonds de 5 000 fanzines.

Mais aussi la Fanzinothèque de Poitiers qui est "est dédiée aux formes d’expression des cultures de marge au moyen de la micro-édition, de l’édition dite alternative et de la presse parallèle. […] Depuis 1989, La Fanzinothèque conserve et valorise des fanzines et des micro-éditions issus du monde entier. C’est à la fois un lieu d’archivage unique au monde, avec une collection de 60 000 ouvrages, et un lieu de création contemporaine, à travers des expositions d’artistes et de micro-éditeurs, des rencontres et atelier d’impression. »

 

 

On peut aussi citer le Centre de l’Illustration de la médiathèque André Malraux à Strasbourg qui possède depuis 2008 un fonds de 1 200 graphzines et livres d’artistes.

Il existe aussi de petits salons de micro-édition comme « Fanzines ! Festival ! » à Paris ou encore « Centrale Vapeur » à Strasbourg. En 2015 et 2016 est apparu un salon spécialisé dans le fanzine pour enfants : Fanzine Camping à Lyon [ATTENTION SEMBLE FERME DEFINITIVEMENT - MIGUEL]  avec des rencontres, des ateliers etc.

Le festival de bande-dessinée Formula Bula à Paris attribue chaque année le prix du meilleur fanzine d’enfant.

 

picture-229-1475834817.png

Le fanzine est un média particulièrement adapté aux enfants car le côté créatif est particulièrement ludique tout en s’initiant à la fabrique du livre : de la réalisation des pages et conception de la maquette jusqu’aux impressions finales.

D’ailleurs les auteurs et les illustrateurs ne s’y sont pas trompés et de nombreux magazines de qualité pour enfants ont vu le jour dernièrement comme Biscoto ou Cuistax (journal belge) avec une identité visuelle très marquée.

 

La médiathèque de Saint-Grégoire a récemment proposé un atelier fanzine à destination des ados avec la participation de l’illustrateur Pierre Bunk de l’atelier Pépé Martini, à Rennes. Le dessin, le collage, le découpage… Plusieurs techniques d’illustrations ont été déployées et chaque participant a pu repartir avec son fanzine regroupant les réalisations de chacun !

La bibliothèque des Long-Champs à Rennes organise elle aussi en mars 2022 un atelier créatif pour s’initier à l’art du Fanzine, animé par Sébastien Collorec du Collectif Athanor.

En novembre dernier à la bibliothèque des Champs Libres de Rennes, la conférence « Parlons médias ! », animée par Sophie Barel et Jean-Marc Cresson, faisait un focus sur le fanzine comme média alternatif.

Vous pouvez retrouver l’intégralité de ce numéro ici

 

Le fanzine du 21ème siècle est un peu plus sage et léché que son ancêtre punk mais l’essence même du fanzine, à savoir la liberté d’expression et de création pour tous et à moindre frais, signe et persiste !